Finastéride et la calvitie 1

À l’origine, L’objectif du développement du finastéride était le traitement d’hyperplasie bénigne de prostate, cependant il a été observé qu’il a un effet positif sur la repousse des cheveux. Ce traitement contribue principalement à inhiber la production de l’enzyme 5-alpha réductase. En fait, cette enzyme a démontré qu’il a un rôle dans le mécanisme d’apparition d’alopécie androgénétique. Le finastéride contribue également à réduire l’apoptose des cellules folliculaires.

Par ailleurs, l’administration du finastéride donne des effets positifs rapide, comme il peut donner naissance à des effets secondaires comme tout autre traitement, c’est pourquoi il ne doit pas être administré que sous prescription médicale. En effet, ce traitement donne des résultats optimaux au niveau des zones chauves en augmentant la densité des cheveux et en limitant la perte des cheveux dans le futur. En revanche, ces effets positifs sont limités au niveau des zones chauves.

Qu’est-ce que le Finastéride ?

Le finastéride est un médicament qui agit comme un anti androgène au niveau du cuir chevelu. En réalité, l’androgène est un agent causal indirect de l’alopécie androgénétique, autrement dit, l’enzyme 5-alpha réductase intervient en transformant cet androgène en dihydrotestostérone.

La dihydrotestostérone se lie aux récepteurs des androgènes et engendre par la suite une chute de cheveux. Le rôle du finastéride réside principalement dans l’inhibition de l’activité de l’enzyme 5-alpha réductase et par conséquent, la diminution du taux de DHT, de ce fait, la chute des cheveux va être empêchée.

Par ailleurs, ce médicament est destiné uniquement aux hommes, pourtant, il est important de l’utiliser pendent aux moins 3 mois afin d’obtenir des résultats satisfaisants. La majorité des médecins le considèrent comme une bonne adjonction pour la greffe de cheveux.

Le finastéride est-il indiqué pour les femmes ?

Plusieurs études ont été réalisées à l’égard de l’utilisation du finastéride pour les femmes et elles n’ont pas montré une amélioration pour les femmes atteintes d’alopécie. Selon un autre point de vue clinique le finastéride pourrait présenter un effet seulement pour les femmes présentant un excès d’endogène.

Tant que le ministère américain responsable des normes sanitaires en ce qui concerne l’alimentation et les produits pharmaceutiques*FDA* n’a pas donné un accord pour l’utilisation de ce traitement pour les femmes, le finastéride reste contre indiqué pour elles. Il a été découvert que son utilisation par une femme en âge de procréation peut engendrer un risque de féminisation du fœtus de sexe masculin* hermaphrodite*.

Quels sont les effets positifs du finastéride pour les cheveux

Le finastéride est considéré comme un excellent traitement contre l’alopécie androgénétique masculine, vue ses bénéfices multiples sur les zones chauves qui sont approuvés par plusieurs recherches. En principe, les effets du Finastéride sont :

  • Il aide à retenir et à améliorer les cheveux miniaturisés
  • Il aide les cheveux d’atteindre son apogée de croissance entre un an et deux ans
  • Il renforce les résultats après une greffe de cheveux
  • C’est un traitement efficace pour la perte de cheveux frontale
  • Il augmente le rapport entre les cheveux anagènes et les cheveux télogène
  • Il augmente le poids des cheveux même après trois ans
  • Il augmente la longueur et l’épaisseur des cheveux

Les effets secondaires du finastéride

Les effets secondaires les plus fréquents que le finastéride peut produire sont les effets sexuels, en fait, l’utilisation à long terme du finastéride peut engendrer une diminution de libido, une difficulté d’érection avec une diminution de la quantité de spermes. Par ailleurs, très rarement le patient peut présenter une éruption cutanée et un gonflement des lèvres et du visage.

La posologie du finastéride

Avant de prescrire le traitement de finastéride, le médecin élabore une communication approfondie avec le patient pour évaluer sa perte de cheveux et pour diagnostiquer l’état de sa prostate. En fait, la posologie du finastéride peut être soit sous forme de 1 mg ou 5 mg.

Le finastéride 1 mg : habituellement, une seule prise de finastéride par jour est suffisante, néanmoins le patient ne doit pas interrompre la prise de ce traitement avant une période de 6 mois pour ne pas entrainer une régression des résultats réalisés. Le patient commence à voir l’effet du finastéride généralement après une période allant de 3 à 6 mois. En fait, le médecin prescrit le finastéride 1mg pour les patients qui ne présentent pas une forme grave d’alopécie.

Le finastéride 5 mg : cette posologie est plus forte que la dose 1mg, et elle peut entrainer un grand nombre des effets secondaires par rapport au dosage de finastéride 1 mg. Généralement, le médecin adopte souvent le faible dosage de finastéride pour traiter l’alopécie androgénétique.

Les formes de finastéride

Le traitement de finastéride est présenté sous deux formes une forme topique et une forme orale, le médecin choisi la forme appropriée au patient selon ses besoins et son degré d’alopécie.

Le finastéride topique : cette formulation aide à réduire les effets secondaires, car elle est appliquée localement soit en utilisant un gel ou un spray. En fait, le finastéride spray est plus liquide contrairement à la forme de gel qui a une consistance plus dense.

Le finastéride oral : ce traitement peut être aussi sous forme de comprimé. Souvent, le médecin recommande la forme topique pour traiter l’alopécie masculine.

A retenir : il est absolument interdit de prendre le finastéride sans prescription médical.

 

 

Références :

Libecco J F., Bergfeld W F., Finasteride in the treatment of alopecia. Expert Opinion on Pharmacotherapy, volume5(4), page 937, (2004).

https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1517/14656566.5.4.933

Kim JH., Na J., Bak D H., Lee B C., Lee E., Choi M. J., Lee HS., Development of finasteride polymer microspheres for systemic application in androgenic alopecia. International journal of molecular medicine, volume 43(6),2019.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6488187/

Marberger MJ., Long-Term Effects of Finasteride in Patients with Benign Prostatic Hyperplasia: A Double-Blind, Placebo-Controlled, Multicenter Study. Urology, volume51(5), page 682, (1998).

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0090429598000946

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *